galerie art hénot GALERIE D'ART HENOT - 14 rue de Mora - 95880- Enghien les Bains (Val d'Oise)
Tél: +33(0)6 52 80 15 03

contact@galeriehenot.com                                    
site ami: www.maison-plage-oleron.com
henot

 

 

Frédéric MENGUY        

CHEVAL VOLANT SUR LA MER 35 x 27cm

LE GRAND BOUQUET BLANC SUR LE PIANO 65x54cm

Cliquez sur chaque photo pour l'agrandir et connaître les caractéristiques du tableau                                 

Suite

 

Biographie de Frédéric Menguy

Né à Paris en 1927. Contraint de travailler dans un bureau pour vivre, c'est en suivant les cours du soir de la Ville de Paris qu'il devient professeur de dessin. A partir de 1956, il peut se consacrer à la peinture.

1957: Première exposition et première manifestation

au Salon des Indépendants.

1959: Première lithographie en noir et blanc.

 

1962: Première sélection au Salon des Peintres Témoins de leur Temps sur le thème «Routes et Chemins» - toile «Vers Orly».

1963: Invité par la Ville de St-Cyprien il découvre le Roussillon et trouve dans ce pays un climat et des couleurs qui vont marquer fortement son évolution et sa vision des choses.

1964: II réalise sa première lithographie en couleurs, et c'est la découverte d'une technique qu'il approfondira au fil des années.

1967: II est nommé sociétaire du Salon d'Automne.

1968: Le Prix de la Critique lui est décerné à la Galerie St-Placide.

1973: II exécute 20 lithographies originales sur le thème de la nature morte pour thé Collector's Guild à New York.

1974: II exécute une lithographie originale pour participer à la sauvegarde de a chapelle de Pont d'Ain (la Catherinette).

 

De 1968 à 1979: II travaille en exclusivité pour Emmanuel David à Paris.

 

1984: Rétrospective de 25 ans de peintures et lithographies au Centre Vickers Ronéo à   Paris.

 

1985: Grand Prix Puvis de Chavannes à la Société Nationale des Beaux-Arts.

 

1987: Exposition de 22 toi es au Grand Palais (SNBA et Biennale France-Japon).

 

De 1985 à 1993: II participe aux expositions itinérantes France-Japon dans une    vingtaine de villes japonaises organisées par la Nippon Télévision.

1990: Rétrospective au Château de Val.

De 1990 à 1998: Invité d'honneur dans de nombreux salons.

1991 : French Art Now - Washington

1992: Europ Art - Genève

1992: Tokyo International Art Show (Tias-Tokyo)

1994: Rétrospective au Palais des Rois de Majorque à Perpignan.

 

1997: Rétrospective au Château de Castelnou. 1999: Participe à Dubai à la réalisation de la peinture la plus longue du monde sous l'égide de médecins sans frontières.

2000: Emission TV «Art Cheval» sur Equidia

2008: décès de l'Artiste

Expositions particulières

1957 : Théâtre du Tertre, Paris

1958 : Galerie Norberg, Paris

1960 : Galerie Artemont, Paris

 

1961 : Galerie Bost, Valence

1961 : Galerie Reflets, Lyon

1962 : Galerie Artemont, Paris

1962 : Maison de la Presse, Angers

1963 : Francfort sur le Main

1963 : Galerie Predus, Cannes

1964 : Galerie l'Atelier, Marseille

1964 : Ga erie Falvart, Paris

1965 : Burgos Galleries, New York

1966 : Galerie Tristan Corbières, Morlaix

1967 : Burgos Galleries, New York

1967 : Burgos Galleries, Southampton

 

1968 : Galerie Juarez, Palm Beach

 

1968 : Galerie Carlier, Paris

 

1970 : Gloria Luria Gallery, Miami

 

1970 : Galerie la Gravure Nane Cailler, Lausanne (Lithographies)

 

1971 : Galerie Philippe Ducastel, Avignon


1971 : Gaerie Antanona, Caracas

1971 : Galerie Emmanuel David, Paris

1972 : Galerie Malaval, Lyon

 

1972 : Le Manoir du Mad Bayonville, Metz

 

1972 : Galerie la Main de Fer, Perpignan

 

1972 : Commanderie des Templiers Coulommiers (Lithographies)

 

1972 : Galerie Multiples, Marseille

 

1972 : Galerie La Gravure, Paris (Lithographies) (Maig Davaud)

 

1972 : Galerie Bost, Valence

 

1972 : Galerie Christiane Valle, Clermont-Ferrand

 

1973 : Galerie Moyon-Avenard, Nantes

 

1973 : Galerie Gisèle Thibault, Genève

 

1973 : Galerie Mozart, Metz (Lithographies)

 

1973 : Galerie Philippe Ducastel, Avignon

 

1973 : Le Manoir du Mad, Bayonville, Metz

 

1973 : Galerie l'Orangerie, Le Mans

1974 : Galerie Emmanuel David, Paris 1974 : Galerie la Main de Fer, Perpignan

1974 : Galerie la Boutique d'Art, Négresco, Nice

1975 : Galerie de la Cathédrale, Strasbourg 1975 : Galerie Christiane Valle, Clermont-Ferrand

1975 : Galerie Ducastel, Avignon (Lithographies)

1975 : Galerie Mozart, Metz

1976 : Galerie Moyon-Avenard, Nantes

1976 : Galerie Christiane Valle, Clermont-Ferrand (Lithograraphies)

1976 : Galerie Ducommun,

1977 : Galerie Emmanuel David, Paris (huiles)

 

1977 : Galerie Vendôme, Paris (Aquarelles et Dessins)

 

1977 : Galerie de la Tour à Bazens

 

1977 : Galerie l'Ami des Lettres, Bordeaux

1977 : Galerie Ducastel, Avignon

1978 : Galerie Xarof, Annemasse

 

1979 : Galerie M.G., Montpellier

 

1979 : Galerie Emmanuel David et Alain Daune, Paris

 

1979 : Galerie Ducastel, Avignon

1979 : Galerie Andréa Pietri, Grenoble

1980 : Galerie de la Tour, Bazens

1980: Hôtel Ivoire, Abidjan

1980: Hôtel Dialogue, Libreville

1980 : Galerie Thery, Boulogne-sur-Mer

1980 : Galerie l'Ami des Lettres, Bordeaux

1981 : Librairie-galerie Madubost, Clermont-Ferrand (Lithographies)

1981 : Madame Ducastel, Bagnols-sur-Ceze

1981 : Galerie Moyon-Avenard, Nantes (Lithographies)

1982 : Le Généraliste, Paris (Lithographies)

1982 : Galerie J.C. Broglin, Colmar

 

1982: Galerie St-Hubert, Lyon

 

1982: Galerie Bost, Valence (Aquarelles-Peintures)

1983 : Galerie Chahine, Beyrouth

1983 : Galerie Monique Bourgeois,  Cholet

1983 : Galerie Drouant, Paris

1983 : Galerie Aima George V, Paris (Aquarelles)

1983 : Galerie Maïte-Aubert, Le Havre

 

1983-84: Centre Vickers Ronéo, Paris (Rétrospective : Peintures-Lithographies

 

1984 : Galerie La Chouannière, Beaufort en Vallée (Angers)

 

1984 : Galerie La Pastorale, Auch

 

1984 : Palais de l'Europe, Le Touquet

 

1984 : Le Massoury (Drouant), Villefranche-sur-Mer

 

1984 : Galerie Ducastel, Avignon

 

1984 : Galerie Thery, Boulogne-Sur-Mer

 

1984 : Galerie Aima Georges V, Paris (Aquarelles-Peintures)

1985 : Galerie La Caverne des Arts, Chantilly (Peintures-Aquarelles-Lithographies

1985 : Galerie St-Hubert, Lyon

1985 : Galerie La Vieille Porte, Thionville

1985 : Galerie Maïté Aubert, Le Havre

1985 : Galerie Le Voyage de l'Oeil, M. Costy, Annecy

1986 : Galerie Monique Bourgeois, Cholet

1986: Galerie Artona, Marina Baie des Anges

1986 : La Brocante de Crécy, Crécy-la-Chapelle

1987: Galerie l'Atelier, Nîmes

1988 : Galerie St-Hubert, Lyon

1988 Galerie Expression, St-Tropez Galerie Bouscayrol, Pau

1989 : Galerie Bourcy, Toulouse

1989 : Galerie La Brocante de Crécy, Crécy-la-Chapelle

1989 : Galerie Expression, St-Tropez

1989 : Galerie Maïté Aubert, Le Havre

1989 : Galerie Léa Lemoigne, Lorient

 

1990: Galerie Dutilleul, Albi

1990 : Exposition La Réunion (Guigné)

1990: Château de Val

1990 : Exposition Nouméa (Guigné)

1990 : Exposition Japon (Daimaru)

1990 : Galerie Françoise Bolognini, Thionville

1991 : Galerie St-Hubert, Lyon

 

1991 : Galerie Kishi, Osaka

 

1991 : Galerie Hénot, Enghien Les Bains

 

1992: Galerie Dutilleul, Albi

 

1992 : Galerie Bouscayrol, Pau

 

1992 : Galerie Françoise Bolognini,

1992 : Galerie Léa Lemoigne, Lorient

1993 : Galerie Bouscayrol, Bordeaux

 

1993 : Exposition à Tahiti 1993 : Galerie Becker, Luxembourg

 

1993 : Galerie Norbert Hanse, Paris

 

1993 : Galerie Vallé-Chabannes, Clermont-Ferrand

1994 : Galerie Schmidt, Metz

1994: Rétrospective Palais des Roisde Majorque, Perpignan

1994: Galerie Alice Mogabgab, Beyrouth

 

1995: Galerie Aurore, Luxé

 

1996: Espace 200, Arcachon

1996: Galerie Carlier, Pau

1996: Galerie Dufour, Amiens

1997: Galerie Drouant, Paris "Le cheval star"

1997: Galerie St-Hubert, Lyon

1998 : Galerie Art International, Nancy

 

1998 : Galerie Sandra Scheer à Wiltz, Luxembourg

 

2000 : Galerie Drouant, Paris « Sur la piste

2005 : Galerie Les Tourelles, Brioude

2005 : Galerie Alexandre Léadouze, Paris

2005 : Rétrospective à la chapelle des Jésuites à Chaumont

Chaque exposition à Paris est consacrée à un thème:

- Bruissements de pie (nature morte), 1971, chez Emmanuel David

- [es Ingénues, 1974, chez Emmanuel David

- Cavalcades, 1977, chez Emmanuel David

- Les Baladins du Orque, 1979, chez Emmanuel David

- Les Musiciennes, 1983, Galerie Drouant

- Le Piano Vert, 1993, Galerie Norbert Hanse

- Le Cheval Star, 1997, Galerie Drouant

- Sur la Piste, 2000, Galerie Drouant

Participations aux salons et expositions de groupe depuis 1957

 

- Salon des Indépendants

- Salon Terres Latines

- Salon Comparaisons

- Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts

- Salon de l'Orangerie du Château de Versailles

- Salon d'Hiver

- Salon d'Automne

- Salon du Dessin et de la Peinture à l'Eau

- Salon des Peintres Témoins de eur Temps

-Salon de la Jeune Peinture

- 50 artistes pour les 100 ans du journal l'Indépendant

- Exposition France-Japon 1985-1993 (Nippon Télévision aujapc

- Exposition du Bicentenaire au Palais des Congrès à Perpignan

- Exposition Château du Croc 1987-1988 (M.R.A.)

- Exposition Ecole Polytechnique, 1989-1998

- Palais de l'Europe, Le Touquet, 1985 Ex-membre du Bureau de a Société Nationale des Beaux-Arts et c du Salon de l'Orangerie du Château de Versailles Vice-Président d'Honneur de la Société Nationale des Beaux-Arts

Musées et Edifices publics

- Musée National d'Art Moderne

- Préfecture de Versailles

- Ville d'Angers

- Musée de Dimona (Israël)

- Bibliothèque Nationale (lithographies)

- Musée de l'Ile de France à Sceaux

- Musée-Ville de Mantes la Jolie

- Ville de Paris

- Musée de St-Cyprien

- Musée de St-Maur

- Ville de Francfort

- Musée de Perpignan (salle Maître Rey)

- Musée d'Ixelle (Bruxelles) (donation Mme Dovillé)

- Conseil Général des Pyrénées Orientales

 

Bibliographie
 

Documents: Frédéric Menguy par Guy Dornand, Editions Pierre Cailler, Genève, 1965.

Menguy: Collection «La Nouvelle Ecole de Paris» par Waldemar George, Editions Pierre Cailler, Genève, 1969.

Entretien avec Frédéric Menguy, par Jean Schelstraete, Edition Commanderie des Templiers, Coulommiers, 1972.

Menguy:      Editions Aldebaran, Paris 1974.

Menguy:      Deuxième édition complétée, Paris 1977.

Menguy:      par Emmanuel David, Editions Arts Graphiques d'Aquitaine, Libourne 1979.

 

Menguy et la Presse: Arts Graphiques d'Aquitaine, Libourne 1984.

 

Menguy:     Texte de Pierre Osenat, Editions Lis 33, Libourne 1987.

 

Menguy:      Rêver la Vie par Chelbi, Editions de la Méditerranée, 1998.

 

Menguy:      Zèbres, Edition Reflets des Arts, 2005.

 

Menguy  2005 Edition Le Léopard d'Or

Menguy:      «Le soleil du bonheur», par Roger Bouillot (Revue «tout prévoir» décembre 1979).

Menguy:      «Marchand de rêve», par Pierre Osenat, (Le Caducée, avril 1986).

Menguy:      «Le dehors est le dedans», par Mustapha Chelbi, (Le Courrier des Galeries, octobre 1989).

Menguy:      Arts Sciences Techniques - Connaissance des Hommes - 2004 par Bertrand Duplessis.

L'Affiche d'Art en Europe, par Mustapha Chelbi, 1989, Editions Van Wilder.

Ces Maîtres dans leur atelier, par Sanjiro Minamikawa, Editions Ashi Sonorama,1980).

100 artistes dans leur atelier, par Sanjiro Minamikawa, Editions Shinchosha,1994

Figure au Bénézit


 

 

 

Frédéric Menguy: 50 ans de peinture

Pour fêter les 50 ans de peinture de Frédéric Menguy, il fallait un événement essentiel : la publication de cette monographie consacrée à l'oeuvre peint de l'artiste en est un. Ainsi, au fil des pages, les lecteurs pourront-ils découvrir ou retrouver, grâce aux très nombreuses photographies de tableaux, un artiste au parcours quelque peu atypique qui a su, tout au long de sa carrière, maintenir intactes le même enthousiasme, la même énergie pour la peinture, le même désintéressement pour toutes les tendances à la mode, pour tous les chants des sirènes du prêt à penser artistique actuel.

Ce qui est certain, c'est qu'au-delà de l'image, la peinture de Frédéric Menguy nous interpelle au plus intime de nous-même. Elle réveille en nous une mémoire enfouie par le temps, recouverte par les scories de la vie quotidienne, par le ciel gris des questionnements... Mais si on se laisse faire, ces souvenirs jaillissent de notre cœur et nous voilà les spectateurs privilégiés d'un monde où le réel est sublimé grâce aux dons de prestidigitateur de l'artiste. Comme il le dit lui-même : je ne peins pas ce que je vois, mois ce que j'aimerais voir !

Avec cette phrase, Menguy campe son « challenge » : rendre la vie plus belle qu'elle n'est ; oublier les horreurs entrevues au quotidien et aller résolument vers un monde tout en couleur.

Avec une puissance de création qui lui permet de réaliser à chaque toile une évocation poétique où tous les motifs sont traduits en des scènes féeriques et où la couleur devient un élément extraordinairement dynamique, Frédéric Menguy parvient à développer une émotion communicative qui ne peut nous laisser indifférent. Cette recherche d'une époque idéale, d'un temps que l'on pense révolu se traduit chez Menguy par le thème récurrent du cirque et de ses numéros fantastiques qui réjouissent, comme on le dit, petits et grands. Mais que l'on ne s'y trompe pas, le cirque de Frédéric Menguy se situe presque dans un monde parallèle, loin de tout ce qui fait notre vie, et c'est peut-être pour cela que nous en sommes si proches. Ainsi, qu'i s'agisse de chevaux ou de zèbres bariolés, de cowns volants ou d'écuyères bondissantes, tout dans la peinture de Menguy nous entraîne à la réflexion ; ses toiles sont lisibles comme des poèmes et l'image n'en est que le support visible : derrière se dissimule le non-dit du message, la face cachée du peintre. J'aime aussi lorsqu'il représente ses chevaux multicolores chevauchant autour du soleil ou dans une clairière, comme s'ils s'étaient « évadés » de la piste du cirque pour nous signifier que les limites d'un artiste ne sont qu'apparentes.

La personnalité de Frédéric Menguy se superpose parfaitement avec l'œuvre : tous deux sont hauts en couleur mais sans aucune vulgarité, volubiles mais avec pudeur, scintillants mais avec profondeur. Au fil du temps, il a su déterminer une sorte de grammaire de la fête, un nouveau langage permettant une description précise du cirque, nous obligeant ainsi à reconnaître, à chaque toile entrevue, les vérités dissimulées par l'artiste au cœur même de son travail.

Ce livre va donc être une sorte de sésame nous incitant à ouvrir la porte d'un monde où Frédéric Menguy joue le rôe du roi.

 

Patrice de la Perrière Editions Le Léopard d'Or

D'abord expression de la réalité, les oeuvres de Menguy furent très influencées par le «misérabilisme» cher à Gruber et à Bernard Buffet. Mais, peu à peu, cet expressionnisme, hérité de Rouault, sera oublié au bénéfice de l'évocation d'un certain bonheur d'être. L'évolution passera par des recherches très proches du travail de Nicolas de Staël, frisera l'abstraction puis repartira vers une figuration où les paysages seront recréés, les personnages imaginés ou sortis de leur contexte habitue pour devenir des éléments évocateurs de poésie.

Jacques Castell

 

 

Ce qui motive toujours les scènes animées de Menguy, c'est l'envie, le besoin de réunir dans une composition, l'inattendu et le rêve, d'imprimer à l'ensemble un air de fête. Il y a chez Menguy une volonté tenace et continue de traduire plastiquement la joie.

On commence cependant à voir dans ses peintures des chevaux, des signes d'évolution qui ne sont pas inscrits dans les manuels de Darwin: ses chevaux étaient d'abord dans la nature, paisibles et calmes; puis ils se sont mis à caracoler et, sans dresseur, à exécuter des figures de ballet; maintenant ils commencent à voler; on ne sait si leur maître parviendra à les rattraper, à les ramener au cirque ou dans les prairies provençales...

On voit aussi des quadrupèdes hybrides, mi cheval, mi zèbre. Ils sont de surcroît dotés de couleurs jamais vues...

Interrogé sur ces apparentes anomalies, Menguy répond avec beaucoup de naturel qu'il voudrait susciter chez l'amateur, un sentiment qui, sans en relever totalement, s'apparente au réel, un «sentiment qui se tiendrait entre ce qu'on voit (le rêve), mais aussi par la morphologie plausible, montrer que l'être vivant créé pourrait exister; ajoutant: je regrette d'ailleurs qu'il ne soit pas vrai».

Bertrand Duplessis

 

 

L'oeuvre picturale de Menguy échappe à la pesanteur de notre civilisation 

Guy Vignoht

 

 

Suivant les étapes de sa peinture, nous discernons comment il a poussé ses pions, toujours lucide, tirant de sa vie le meilleur parti possible, associant observation, réflexion, pour donner libre cours à sa force créatrice et faire naître un monde bien à lui.

Pierre Osenat

 

 
  
GALERIE HENOT - 14 rue de Mora - 95880 Enghien les Bains (Val d'Oise)
+33 (0)6 52 80 15 03

www.galeriehenot.com
site ami: www.maison-plage-oleron.com