galerie art hénot GALERIE D'ART HENOT - 14 rue de Mora - 95880- Enghien les Bains (Val d'Oise)
Tél: +33(0)6 52 80 15 03

contact@galeriehenot.com                                    
site ami: www.maison-plage-oleron.com
henot

 

 

Michel CIRY

 

RETOUR DE L'ENFANT PRODIGUE 60x60cm (indisponible)

EMMAUS 81x65cm (indisponible)

Cliquez sur chaque photo pour l'agrandir et connaître les caractéristiques du tableau                    

Suite

 Biographie de Michel Ciry:

Je viens vous entretenir d'un point important, pour moi du moins, puisqu'il s'agit de ma conception de l'art.

Cet art, je le veux missionnaire. N'ayant jamais admis la gratuité en ce domaine (j'entends l'absence de pensée) j'ai donc toujours tenu à exprimer quelque chose à l'aide des dons qui me furent impartis. Et comme ces dons me sont présents de Dieu, il m'a semblé tout naturel d'en user pour clamer non seulement Son existence, mais aussi Sa gloire. D'où la dominante en ma production de peintre, de graveur et de musicien d'un climat religieux qui est le seul à pouvoir convenir à ma nature de tenace défenseur de la foi.

Pour moi, œuvrer est une croisade. C'est dire combien je me sens distant des principes créateurs du talentueux et sulfureux André Gide qui, en art, condamnait d'office ce qu'avec un irritant mépris il qualifiait de bons sentiments. S'il est vrai que les bons sentiments n'entraînent pas automatiquement la réalisation d'un chef-d'œuvre, il est faux qu'ils s'y opposent, la qualité d'âme d'un artiste que ne peut qu'honorer son désir d'associer ses aspirations personnelles à sa production n'ayant jamais nui aux vertus du tableau ou de la statue qui, loin d'en pâtir, bénéficie de ces sources d'inspiration, étant bien entendu qu'il ne faille jamais choir dans une sentimentalité toujours pernicieuse, non plus qu'en une littérature dont la peinture et la sculpture n'ont que faire, sinon de se méfier grandement, comme d'une ennemie fatale.

Et s'il est donc vrai que la noblesse des sujets traités n'implique pas une immanquable excellence plastique, personne par ailleurs ne m'empêchera, en cas d'égalité des mérites strictement artistiques, de trouver davantage d'intérêt à une scène prise dans l'un des deux Testaments qu'à trois pommes ou à un poirier en fleur. Bien que bafoué par les primaires tenants de l'anarchie en art, la hiérarchie des sujets existe et mérite le respect dû à toute entité incontestable. Cela dit, il va de soi que je préfère, et de beaucoup, deux asperges ou quatre pivoines peintes par Manet à une gigantesque et grouillante composition de Rochegrosse ou quelque autre pompier notoire d'une "belle époque" durant laquelle tant de vilaine peinture fut commise parallèlement à des chefs-d'œuvre dont il était alors de bon ton de se gausser.

Outre que viser haut, quant aux motifs, offre à celui qui l'ose de prendre de l'altitude, ce qui est toujours salutaire (quel que soit le mobile de l'ascension entreprise), cela facilite de surcroît l'établisse­ment d'un constructif dialogue entre l'œuvre réalisée dans un esprit aussi particulier et les êtres auxquels la révélation qu'ils en ont va fournir des réponses dont ils ont besoin et qui seront en mesure de les aider à vivre en modifiant certaines de leurs vues sur l'existence. En revanche, qu'attendre d'un art qui s'est juré bêtement de s'en tenir aux limites d'un jeu de taches ou de lignes déplaçables sans dommage ? Rien, bien entendu, ou si peu qu'il est inutile d'en parler.

Il faut donc, pour que soit totale sa réussite, qu'une œuvre d'art comble l'œil et le cœur (qui dit cœur dit âme), et que, par conséquent, tout à la fois, elle charme, émeuve et dérange, sinon elle n'est que plus ou moins savoureuse vanité, et partant, chose négligeable. Voici de quoi me faire accuser d'arriérisme par les dérisoires porte-drapeaux d'une avant-garde cacochyme qui n'en peut plus de jouer (fort mal) les novatrices. Mais que m'importe ce que pensent de moi des gens que j'estime n'exister que physiquement.

André Malraux, que j'ai de solides raisons de ne guère apprécier, à proclamé que le XXIe siècle serait religieux ou ne serait pas. Si cet aventurier de grand calibre a proféré bien des bourdes quand il parlait pompeusement de l'art avec une assez ridicule emphase de tribun de sous-préfecture, il aura au moins formulé une belle pensée, que j'espère prophétique, en avançant cette rassurante prévision au sujet d'un moment de l'histoire des hommes que je ne connaîtrai sans doute pas mais dont la perspective pour d'autres que moi est comme un gage de sagesse en des temps où sévit une démence multiforme et barbare qui autoriserait à craindre le pire au sujet de notre civilisation si la petite lampe de l'espérance n'était là pour empêcher qu'elle sombre dans les ténèbres. Et cette espérance elle ne peut venir que de Dieu. Elle est en Dieu.

MICHEL CIRY

de l’Académie Royale de Belgique

 

 

BIOGRAPHIE de Michel Ciry

Né en 1919 à la Baule.

1938

Première exposition au Petit Palais, "Artistes de ce Temps ".

1941

Invité par la Société des Peintres Graveurs français et première exposition particulière à la Galerie Le Garrec à Paris.

Est nommé sociétaire aux Peintres Graveurs français cette même année, en même temps que Marie Laurencin et Hermine David.

Acquiert alors l'estime de ses aines Dunoyer de Segonzac, Jacques Villon et Goerg dont il devient l'ami.

1945

Première exposition particulière à l'étranger, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts. Obtient le Prix National des Arts.

1947

Participe à de nombreuses expositions de groupe en Europe, aux États-Unis et en Amérique Latine.

1956

Est nommé membre du Conseil Supérieur de l'Enseignement des Beaux-Arts.

1957

Nommé Vice-Président du Comité National de la Gravure.

1958

Obtient le Prix Eugène Carrière.

1960

Enseigne à l'Académie Julian avant de partir aux États-Unis, puis au Canada. Exposition à New York, à la Galerie Findlay.

1962

Grand Prix du Conseil Général de la Seine.

1963

Reçoit la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris.

Est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts de Florence (la même année que Dunoyer de Segonzac, le Corbusier et Trémois).

1964

Reçoit le prix de l'Île-de-France.

1965

Reçoit le Grand Prix de Montrouge.

1969

L'Académie des Beaux-Arts lui décerne le Prix Wildenstein.

1972

Médaille d'Or à la Biennale de Florence.

1973

Prix international de la Biennale du Gemmail d'Art Sacré.

1974

Est fait Chevalier de la Légion d'Honneur.

1974 à 1984

Nombreuses expositions dans des galeries et des musées d'Europe et d'Amérique.

1984

La fondation du Baron Taylor lui décerne le Grand Prix Léon-Georges Baudry pour l'ensemble de son œuvre gravé.

1986

Exposition rétrospective, aquarelles, dessins, gravures, peintures au Château de Vascœuil. Est fait Officier de l'Ordre National du Mérite.

1988

Est élu membre de l'Académie Royale de Belgique.

Exposition rétrospective, peintures, aquarelles, dessins et gravures, à l'Abbaye Musée de Payerne (Suisse).

1991

Dix-sept volumes de son Journal ont été publiés chez Pion et Buchet-Chastel depuis 1971.

1992

Est fait Officier de la Légion d'Honneur.

Exposition rétrospective, peintures, aquarelles, dessins et gravures en l'Abbaye de Flaran.

1993

Exposition au Musée du Gemmail à Tours. Exposition rétrospective au Château d'Ardelay.

1994

Exposition rétrospective, peintures, aquarelles, dessins et gravures au Palazzo Martinengo, à Brescia (Italie).

1995

 

Exposition rétrospective, peintures, aquarelles, dessins à l'Hôtel du Département de Vendée, la Roche-sur-Yon. Création de

 

 l'association "Les amis de Michel Ciry", le 8 décembre.

1997

Rétrospective de l'œuvre graphique au Conseil Régional de Haute-Normandie à Rouen.

1998

Exposition des œuvres de Michel dry inaugurant le festival d'Art Sacré à Antibes au Musée Napoléon.

2000

 

De septembre à octobre: œuvre sacré à l'Abbatiale Sainte Gudule à Bruxelles. D'octobre à novembre:

 

 galerie Saint-Hubert à Lyon. Exposition au Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô. L'association crée le Prix

 

 de Gravure de Michel Ciry.

 

2002

Du S juin au 8 juillet: rétrospective de l'œuvre graphique à la Galerie du Parc à Notre-Dame-de-Gravenchon.

Œuvre sacré en Notre-Dame-de-Bruges.

Est fait Commandeur de l'ordre National du Mérite.

2003

Publication du 30e tome de son Journal.

Exposition à la Galerie Hôrschelmann à Osnabruck (Allemagne).

2004

"Les Rendez-vous de l'Art"

Exposition rétrospective peintures, aquarelles et gravures à Albi.

 

Textes figurant dans le récent ouvrage publié par " l'Association des Amis de Michel Ciry "

 

 
GALERIE HENOT - 14 rue de Mora - 95880 Enghien les Bains (Val d'Oise)
+33 (0)6 52 80 15 03

www.galeriehenot.com
site ami: www.maison-plage-oleron.com